Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2013

So Houat !

Il y a un temps pour la parole et l'action politiques, celui mis à profit pour tenter de conjurer le sort funeste vers lequel nous entrainent nos dirigeants, puis il y a un temps pour s'échapper, pour souffler un peu, s'oxygéner, recharger les batteries.

Il y a un lieu qui s'y prête à merveille, c'est la Bretagne. Je me suis donc offert une petite parenthèse printanière là où elle laisse glisser nonchalamment un doigt dans l'eau, dans la presqu'île de Quiberon, précisément dans la ville du même nom.

Passé l'arc un peu artificiel de sa promenade balnéaire, qui, sans doute parce qu'elle regarde vers le sud, se donne des airs de petite azuréenne, on retrouve cette région sauvageonne, irrésistible et changeante comme une rebelle adolescente. Les balades y sont ponctuées des coups de pinceau d'un printemps épisodique ailleurs, un peu moins timide ici, qui s'autorise à rosir les joues bombées des falaises du moutonnement foisonnant des arméries maritimes, ou bien à gouacher les sentiers côtiers du pigment safranné des ajoncs en fleurs. Sans doute le tableau est-il le plus abouti sur l'île de Houat, petite soeur de la grande Belle-île, que le temps imparti des quelques jours d'escapade n'aura pas permis de visiter.

Mais Houat vaut largement le déplacement quelque peu agité qu'elle aura nécessité depuis Quiberon, par un temps beau mais venteux. L'océan brossé à rebrousse poil s'en sera transformé en un écheveau d'escaliers horizontaux affrontant les récifs, chemin de cabosses émeraudes menant vers cette petite pièce de Morbihan égarée au large. Si la patte bretonne y est facilement décelable quand le regard plonge au bas des falaises massives et sur l'horizon ras des landes dorées, il est plus étonnant d'y constater l'habit carribéen qui la ceint à l'endroit des plages en double croissant de l'est, où l'on s'étonne à la fois des couleurs et de ne point y voir un brigantin des frères de la côte, mouillant tranquillement dans l'anse aux eaux translucides.

Voilà un nouvel épisode en terre celtique qui aura offert son lot de paysages marins enchanteurs et regonflé les esprits en vue des luttes à venir. Aussi répondrai-je à ces benêts soumis qui ne savent plus penser hors d'une langue anglaise globalisante, appauvrie et idéologisée, qui ne conçoivent pas vacances sans empilement façon sardine de Quiberon, mais roties au four solaire d'un quelconque lieu surpeuplé du sud, à ces benêts donc qui lanceraient un "Britain is perhaps quite beautiful, so what ? " je leur répondrai So Houat !

 

IMG_1631.JPG

Vous l'aurez compris, cette fois-ci c'est Quiberon en vedette

 

IMG_1637.JPG

Je vois bien le pompom, mais où sont les girls ?

 

IMG_1675.JPG

Gaffe à la murène ! (mais si le rocher, faut tout vous dire hein !)

 

DSC00081.JPG

C'est rare, mais parfois, le soleil couchant, ça fout la boule !

 

DSC00085.JPG

...les boules, pardon...

 

DSC00092.JPG

Wouah, le méchant coup de soleil qu'il s'est pas pris le ciel là !

 

DSC00097.JPG

Non mais c'est la dernière, plus de coucher de soleil, promis !

 

DSC00105.JPG

Non non, promis, pas question de vous mener en bâteau.

 

DSC00111.JPG

La verité sans mentir, c'était la location, sur la vie de ma mort !

 

DSC00148.JPG

Bon c'est vrai, faire des châteaux de rochers, ça fait un peu plus mal aux mains mais ça mouche les niards avec leur seau, leur pelle et leur crotte de sable là !

 

DSC00171.JPG

Les gens quand même, ils jettent leurs falaises n'importe où...

 

IMG_1694.JPG

Vous remarquerez qu'il n'est absolument pas question de coucher de soleil sur cette photo.

 

IMG_1701.JPG

Ce menhir dressé et tout ce rose, je trouve que ça fait un peu gay, mais bon...

 

IMG_1705.JPG

La roseur pas trop arrosée (pendant le séjour au moins)

 

IMG_1713.JPG

Idéal pour un pink nic...

 

IMG_1728.JPG

Ne soyez tout de même pas de mauvaise foi ! Il n'y a pas l'once d'un soleil couchant ici. Pas de fadaises, il n'y a que des falaises...

 

IMG_1729.JPG

La côte sauvage apprivoisée

 

IMG_1747.JPG

Quoi ? C'est la rambarde de la promenade. Le soleil ? Couchant ? Meuh non, ça c'est le phare. Faut sortir les gens !

 

DSC00183.JPG

Sur l'île de Houat, les maisons sont souvent blanches comme un tampon d'ouate.

DSC00195.JPG

Paysage choc, comme l'impression d'un pin dans la gueule...

 

DSC00206.JPG

Je fais souvent des fleurs aux gens, si si...

 

DSC00214.JPG

2013, l'an vert du décor sans doute...

 

DSC00223.JPG

Houat a lovely place !

 

DSC00229.JPG

Qu'est ce que je vous disais ?...

 

DSC00233.JPG

Même pas besoin de coucher de soleil pour me la raconter du coup...

 

DSC00236.JPG

Je peux laisser des plages de discussion mais je serai ferme sur l'absence de soleil couchant.

 

DSC00242.JPG

De toutes façons, je veux éviter de faire des vagues.

 

DSC00243.JPG

Quand il y a du vent, Houat, c'est pas coton...

 

DSC00244.JPG

Sauf pour les habitués apparemment...

 

DSC00258.JPG

La baie des pirates ( si tu n'as pas d'imagination, tant pis pour toi lecteur)

 

DSC00269.JPG

.setarip sed eiab aL (si tu n'as pas de miroir, tant pis pour toi lecteur)

 

DSC00271.JPG

La marée monte, mais le gogoll est lent (Goéland marin messieurs dames. Je ne pouvais décemment pas vous laisser dans l'angoisse de ne point savoir nommer ces deux crétins)

 

DSC00273.JPG

Une menthe à l'eau (de mer)

 

DSC00280.JPG

Plage arrière...

 

DSC00291.JPG

C'est pas toujours facile d'écrire les commentaires mais je ne suis pas du genre à me noyer dans un vert d'eau.

 

DSC00310.JPG

Ce jour là il faisait un temps pourri à Paris. Je le sais mes collègues au boulot me l'ont dit quand je leur ai envoyé la photo :oB

 

DSC00313.JPG

Orange, ô pas désespoir !

 

DSC00317.JPG

J'ai connu mieux pour un lieu de pic-nic mais bon je me suis consolé en imaginant mes collègues recevant ma photo dans la grisaille laborieuse parisienne :oB

 

DSC00328.JPG

Hé mec, t'as pas de la dune ! (Au bout de 38 commentaires, on verra si vous faites les fiers vous !)

 

DSC00333.JPG

Attention, une scène très volante !

 

 

DSC00334.JPG

Le père, les fils, les filles...

 

DSC00342.JPG

Pas d'inquiétude, des commentaires, j'en ai une pleine carriole !

 

DSC00343.JPG

J'ai bien besoin d'une crique pour hausser le niveau de mes commentaires.

 

DSC00353.JPG

La petite silène

 

DSC00364.JPG

United colors of belle bretonne

 

DSC00368.JPG

Et en plus ça sent bon !

 

DSC00373.JPG

Ben heu, c'est l'île de Houat, y a des falaises et de l'eau quoi...

 

DSC00378.JPG

...pis du sable aussi...

 

DSC00382.JPG

La tête du dragon

 

DSC00393.JPG

Voyage en mer jaune...

 

DSC00394.JPG

Oh une baleine !!! (ben ouais, je fatigue, mais c'est facile de critiquer quand on fait rien hein !)

 

DSC00396.JPG

Oh et pis j'fais grève du commentaire tiens ! Chuis pas un jaune moi !

 

DSC00400.JPG

Journée de galère pour le lecteur, privé de commentaire, pris en otage par un privilégié qui ferait mieux de travailler comme les jaunes.

 

DSC00402.JPG

Houat ouest

 

DSC00405.JPG

Je me permets tout de même de vous rappeler qu'il n'y a pas eu un coucher de soleil depuis belle lurette...

 

DSC00407.JPG

Tiens, encore un dragon. C'est d'un banal...

 

DSC00408.JPG

Ah, pouvoir visiter l'île d'un coup d'aile...

 

DSC00416.JPG

Pouvoir habiter là, ce serait fort !

 

DSC00418.JPG

A ce stade, je pense que vous pouvez vous dire que c'est beau par vous-même.

 

DSC00424.JPG

Goéland brun qui se demande si par hasard, il n'aurait pas les palmes dans le guano...

 

DSC00431.JPG

On peut être un tadorne de Belon sans avoir une tête d'huître...

 

DSC00442.JPG

Il va à la pêpêche Totol ?

 

DSC00450.JPG

Quiberon, c'est un peu le Las Vegas morbihannais...

 

DSC00451.JPG

Piquets de grève (je suis en roue libre là)

 

DSC00464.JPG

Ce n'est pas parce qu'un couple est argenté qu'il est à l'abri des prises de becs (goélands argentés pour les rares qui n'auraient pas compris tout de suite la finesse habituelle de mon propos)

 

DSC00466.JPG

La côte sauvage de la presqu'île de Quiberon (commentaire touristique premier degré, hé oui) (je n'en puis plus comprenez vous ?)

 

DSC00469.JPG

C'est pas rose de commenter autant de photos vous savez...

DSC00472.JPG

Enfin si, c'est rose là, mais bref...

 

DSC00486.JPG

Du sable, de la roche, de l'eau et basta. C'est finiiiiii !!!

 

 

 

Commentaires

Ah quand tes prochaines vacances dans la plus belle région du monde ? Fais toi sponsorisé par la Maison de la Bretagne, car non seulement on découvre des coins merveilleux par tes belles photos mais on profite de commentaires désopilants.
Snif, snif, l'iode me manque de trop !

Écrit par : Chloé | 17/06/2013

Les prochaines , c'est dans un mois :) M'enfin, de l'iiode tu peux en trouver là où tu es quand même. Il y a de très belles côtes à l'est du Canada.

Écrit par : Nicks | 18/06/2013

Coucou, j'ai refais la balade virtuelle ,et lu tous les commentaires ,qui comme toujours sortent de l'ordinaire ,ça se regarde et se lit avec plaisir.@ bientôt pour d'autres belles photos,bises.

Écrit par : Rima16 | 19/07/2013

On nous répète sans cesse que le temps passe vite, qu'il ne faut pas le gâcher, qu'il faut l'utiliser à bon escient, qu'il est assassin et qu'il emporte avec lui le rire des enfants...
Et je viens de passer 10 minutes à lire des commentaires déroutants, affligeants, à la limite du pathétique...
Heureusement que les photos se suffisent à elles-mêmes.
^^

Et comment ça Chloé est au Canada??

Écrit par : Djib | 11/09/2013

Je vais mettre cet produit dans mes favoris

Écrit par : site paris sportif | 27/05/2014

J'aime bien votre blog, on vous laisse cette remarque pour vous encourager à le prendre soin de à jour.

Écrit par : parier france honduras | 12/06/2014

Les commentaires sont fermés.