Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2011

Pour qui rebute Montmartre

Le petit village parisien perché sur la plus haute bosse de Paris est parfois proche de ressembler à un grand magasin pendant les soldes. Aussi, nombreux sont ceux pour qui une balade à Montmartre ne s'envisage qu'avec un lance-flamme pour chasser les touristes ou par une belle journée glaciale de Janvier afin d'être sûr d'être le seul montagnard à risquer son nez en haut des alpes parisiennes.

Pourtant, les beaux jours venus, il est possible de goûter aux charmes des faubourgs de la capitale, sans pour autant nager péniblement dans une foule grasse et vociférant divers langages barbares. Il suffit pour cela d'éviter le parvis du Sacré-Coeur et la place du Tertre, principaux lieux d'agglutinement touristique.

Au contraire, si l'on fait le tour de la butte par le nord jusqu'au sud-ouest, alors il est possible de retrouver la magie d'un endroit qui se démarque toujours autant de la plaine parisienne, qui étend sa grosse pâte de béton, de zinc et de tuiles en contrebas.

On retrouve alors en arpentant cette singulière mosaïque urbaine, là l'ambiance d'un petit bourg de campagne, ici le temps élastique qui se prélasse dans un square abrité, que le mois d'Avril illustre d'une gouache lilas et crème. Il arrive même qu'un coup d'oeil volé à une grille jalouse nous dévoile des propriétés immenses pour le lieu, posées dans des écrins champêtres et fleuris qui ne dépareilleraient pas dans une province de carte postale. Chanceux propriétaires dont nous entrevoyons l'opulence en nous glissant par un chemin privé qui nous conduit de l'autre côté, sur le versant sud-ouest... Les croisillons altiers de la plus célèbre tour du monde apparaissent alors, comme un repère qui ramène à une réalité géographique un peu diluée par la promenade.

La butte reste la butte, pour ceux qui n'hésite pas à aller un peu plus loin que la langue flasque formée par les hordes de touristes. Se glisser dans son intimité, dénicher un alignement de petites maisons à l'anglaise, une fontaine monumentale, une place aux platanes qui bruissent avec l'accent provençal, tout cela provoquera l'agréable surprise, pour qui rebute Montmartre...

 

IMG_4066 (Custom).jpg

Pour ceux qui ont vu le dernier Woody Allen, il y a un plan quasi similaire fait bien sûr au même endroit. Il se gêne pas trop pour piquer les idées des autres quoi. Pas étonnant qu'il soit bien son film !

 

IMG_4067 (Custom).jpg

Celle-là, je l'avais bien planquée, il a pas pu me la taxer, niark niark niark !

 

IMG_4071 (Custom).jpg

Patchwork montmartrois

 

IMG_4072 (Custom).jpg

Un joli corps de ferme en plein Paris

 

IMG_4074 (Custom).jpg

Y a pas de monde au balcon. Dommage j'aime bien...

 

IMG_4076 (Custom).jpg

Finalement elle est presque morte sur Seine...

 

IMG_4078 (Custom).jpg

Pour la foule, marchez tout droit !

 

IMG_4082 (Custom).jpg

Le regard se glisse au travers des glycines...

 

IMG_4085 (Custom).jpg

Un porche qui doit attirer les Porsches...

 

IMG_4096 (Custom).jpg

Le ciel chlorophylle d'un square de la butte

 

IMG_4098 (Custom).jpg

Bien entendu, y en a toujours un pour faire le moulin...

 

IMG_4100 (Custom).jpg

Le problème des petites surfaces du logement urbain...

 

IMG_4101 (Custom).jpg

Si le gros minet est dans le coin, le titi parisien doit pas être loin...

 

IMG_4102 (Custom).jpg

La fontaine discrète du château d'eau de Montmartre

 

IMG_4106 (Custom).jpg

Saluons le laïc chevalier de la Barre, mort de n'avoir pas salué une procession religieuse...

 

IMG_4111 (Custom).jpg

Paris, Paris, Paris...

 

IMG_4112 (Custom).jpg

Sous la photo grouille le touriste...

 

IMG_4115 (Custom).jpg

En bas, là bas...