Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2011

Au fond du Puy

J'ai découvert cet été une région assez méconnue : le Forez. Un séjour de vacances m'a permis de parcourir le Sud-est du Puy-de Dôme et le nord de la Haute-Loire, terres de moyenne montagne qui alignent de grands dos ronds granitiques semés de quelques reliefs volcaniques, parfois plus discrets que leurs compères de l'Ouest du Massif central, mais parfois éminemment remarquables, comme les necks (cheminées volcaniques) du Puy-en-Velay, qu'on peut difficilement manquer.

Cette incartade aux rives de l'océan s'est faite au profit de rivages végétaux et d'une troisième dimension aux pentes douces mais affirmées. La forêt y étend son règne en effleurant les nuages, en couvant les discrets habitants des lieux. Le soir tombant les révèle par des appels gutturaux qui émergent de façon un peu sépulcrale de la pénombre naissante, aux lisières de la sylve. La nature impose son rythme lent, l'altitude endort l'été qui prend parfois dans la fraîcheur d'une matinée, l'allure d'un automne habillé de vert mais qui n'en est pas moins généreux avec ses fruits. A ce titre, les balades en sous-bois se sont souvent transformées en moissons de champignons...

Aux traits rectilignes des fûts des épicéas ou des sapins Douglas, les monts du Forez marient le dessin souple des hêtres et des charmes, que les sinueuses routes font défiler de part et d'autres de leur ruban de mélasse. Quand les champs s'avancent vers les sommets, alors l'horizon s'ouvre sur de grands panoramas aux ondulations verdoyantes.

Même si, du haut des rases étendues des Hautes-Chaumes, curiosité biogéographique incontournable de la région et qui entourent le point culminant du Forez, à 1650 m d'altitude, je n'ai pu apercevoir le Mont-Blanc qui, 240 kilomètres plus à l'Est, parvient tout de même, par temps très clair, à transmettre l'éclat devenu fantomâtique, de ses neiges éternelles, j'ai tout de même été convaincu que la lumière est très belle au fond du Puy...

IMG_4133 (Large).jpg

Oui mais bon, un été sans océan n'est pas un été.

 

IMG_4138 (Large).jpg

Cela dit, un été sans soleil n'est pas un été non plus !

 

IMG_4164 (Large).jpg

Toutefois, un été pluvieux n'est pas forcément un été moche.

 

IMG_4223 (Large).jpg

Pis, ça fait pousser les champignons.

 

IMG_4232 (Large).jpg

M'enfin, c'est aussi bien quand il y a du soleil quand même, pour profiter des panoramas aux vertes ondulations !

 

IMG_4244 (Large).jpg

La Collégiale de Saint-Bonnet-le Château : ses voûtes et ses fleurs

 

IMG_4249 (Large).jpg

Panoraramas aux vertes ondulations sur les monts du Lyonnais

 

IMG_4256 (Large).jpg

Emboîtement photographique

 

IMG_4264 (Large).jpg

Encore une voûte de Saint-Bonnet-le Château

 

IMG_4271 (Large).jpg

Logiquement, ce sont des voûtes...

 

IMG_4274 (Large).jpg

Des lieux assez heu, envoutants...

 

IMG_4308 (Large).jpg

 Montarcher, du haut de ses 1163 m d'altitude, offre, derrière sa fontaine, un panorama aux vertes ondulations

 

IMG_4323 (Large).jpg

Bleu d'Auvergne

 

IMG_4337 (Large).jpg

Un paysage un peu irlandais, qui déroule un panorama aux vertes ondulations

 

IMG_4342 (Large).jpg

Des panoramas aux vertes ondulations, en veux-tu, en Velay (au fond)

 

IMG_4343 (Large).jpg

Ha, là, c'est un chardon, pas un panorama aux vertes ondulations

 

IMG_4363 (Large).jpg

Un panorama aux jaunes inflorescences, mais avec de vertes ondulations derrière quand même, ho !

 

IMG_4368 (Large).jpg

Il était temps de faire une croix sur les panoramas aux vertes ondulations

 

IMG_4377 (Large).jpg

 La tour n'a pas pris garde (ruine de château au pied de la location)

 

IMG_4383 (Large).jpg

Dans la forêt, sur la colline jouxtant le gîte

 

IMG_4387 (Large).jpg

Glop  !

 

IMG_4390 (Large).jpg

Glop, glop !

 

IMG_4403 (Large).jpg

Pas glop ! Quoique, esthétiquement parlant, c'est tout de même dans l'ordre du très glop !

 

IMG_4406 (Large).jpg

Un fagot avec strictement rien de vert derrière !

 

IMG_4411 (Large).jpg

NOn, mais ça c'est pas vert, c'est kaki. Et on voit pas loin en plus (Orgues basaltiques du Montpeloux)

 

IMG_4415 (Large).jpg

Le shilimibeli... Le shlimli... Le smilblick est il composé de vertes ondulations ?

-Ta gueule Papy Mougeot !

 

IMG_4441 (Large).jpg

Mon ami le ruisseau ne dort pas dans une bouteille en plastique (réflexion astaffortaise)

 

IMG_4467 (Large).jpg

Le Puy-en Velay sous le soley

 

IMG_4482 (Large).jpg

La mère (notre-Dame), a des reflets changeants...

 

IMG_4486 (Large).jpg

...des reflets d'argent...

 

IMG_4496 (Large).jpg

Foyer mono-parental

 

IMG_4511 (Large).jpg

Les voûtes, le retour de la vengeance !

 

IMG_4517 (Large).jpg

Maman, c'est qui là bas le monsieur ?

 

IMG_4523 (Large).jpg

La cathédrale du Puy derrière laquelle il serait abusif et déplacé de déceler des ondulations, et encore davantage de les qualifier de vertes.

 

IMG_4529 (Large).jpg

La forteresse de Polignac et strictement rien derrière. Oui, un volcan à la rigueur mais en aucun cas quelque chose de vert et d'ondulé.

 

IMG_4530 (Large).jpg

Neck plus ultra !

 

IMG_4531 (Large).jpg

Le Mont Mezenc, 1753 m et dont il faudrait une mauvaise foi assez ahurissante pour dire qu'il est vert, bordel !

 

IMG_4536 (Large).jpg

Mamaaan, c'est qui le monsieuuur ?

-Le salaud qui nous a abandonné !

 

IMG_4537 (Large).jpg

Au sommet du rocher Corneille, vue sur la cathédrale, la mer de tuiles, rose, et c'est tout !

 

IMG_4550 (Large).jpg

C'est papa ?

-Ouais, ta raclure de père !

 

IMG_4562 (Large).jpg

Ouais ben finis les commentaires, flûte à la fin !

 

IMG_4575 (Large).jpg

Le rocher saint-Michel d'Alguilhe. Et des voûtes, aussi...

 

IMG_4581 (Large).jpg

Une photeau potable...

 

IMG_4589 (Large).jpg

Sanctuaire Saint-Joseph. Autre foyer mono-parental...

 

IMG_4592 (Large).jpg

Tu la vois fils, ta trainée de mère, avec son bâtard ?!

 

IMG_4602 (Large).jpg

Il ne s'agit pas d'un panorama mais d'une perspective, bandes d'ignares !

 

IMG_4632 (Large).jpg

La riante petite rivière en bas du gîte.

 

IMG_4665 (Large).jpg

Un oeillet sauvage sur les hautes-chaumes

 

IMG_4698 (Large).jpg

Une jasserie regardant, non pas un vague panorama verdâtre mais la chaîne des puys.

 

IMG_4699 (Large).jpg

Le Puy de Dôme, volontairement et artistiquement flouté

 

IMG_4701 (Large).jpg

Bruyère et source

 

IMG_4705 (Large).jpg

La montagne de Monthaillier : 1551 m

 

IMG_4716 (Large).jpg

Une jasserie sur les hautes-chaumes. Jusqu'ici, tout va bien...

 

IMG_4724 (Large).jpg

La vue verte et ondulée depuis la jasserie...Ca pouvait pas durer...

 

IMG_4725 (Large).jpg

Bruyère et jasserie

 

IMG_4726 (Large).jpg

Un magnifique sorbier des oiseleurs qui attire le regard, qui par conséquent ne peut s'apercevoir qu'il y a un panorama, quelque vert et ondulé qu'il soit ou pas.

 

IMG_4744 (Large).jpg

La vache à gauche fixait un couple de randonneurs en train de manger, sans se laisser intimider par leur chien. A noter la salers, au centre...

 

IMG_4760 (Large).jpg

 Vous voyez des ondulation vertes vous ? Alors taisez vous  !

 

IMG_4766 (Large).jpg

Pierre sur Haute à droite, sommet des monts du Forez : 1650 m

 

IMG_4798 (Large).jpg

Hé oui, je sais...

 

IMG_4820 (Large).jpg

Même les queues de cheval ondulent...

 

IMG_4828 (Large).jpg

Non, je ne le dirai pas !!!

 

IMG_4831 (Large).jpg

Il y aurait pu avoir le Mont Blanc au fond. Mais il n'y a qu'un PANORAMA AUX VERTES ONDULATIONS !!! aaaaargh !...

 

Les commentaires sont fermés.